Liens utiles

En savoir plus

La chaine You tube Linguisticae a publié des vidéos très complètes en 2018, notamment sur l’histoire de la langue. La série de vidéos Esperanto Estas présente aussi un panorama très complet. Vous trouverez une introduction sur le site lernu.net. Plus détaillé : l’article Espéranto et le portail de l’espéranto sur Wikipédia. A signaler aussi le portail multilingue Esperanto.net. D’autres liens intéressants : L’espéranto au présent, Zamenhof.info


Apprendre l’espéranto

Sur internet, Lernu.net reste la plate-forme idéale pour se lancer (avec de nombreuses fonctionnalités et forums intégrés). Pour les francophones, le cours en 10 leçons, iKurso vous permet d’avoir votre propre correcteur. On trouve aussi des cours sous forme de vidéos comme Pasporto al la tuta mondo
Des ressources en ligne abondent comme les dictionnaires Reta Vortaro et Vortaro.net. ou la référence pour les questions de grammaire la POMEGO
Vous trouverez des activités pour les profs et élèves sur le riche portail Edukado.net
Sur téléphone, l’appli Duolingo (à partir de l’anglais, de l’espagnol, du portugais) a déjà séduit plus d’un million et demi de personnes. Pas mal d’autres applis proposent des cours pour débutants, des listes de vocabulaire à mémoriser ou des dictionnaires.
De nombreux livres existent aussi (parfois avec CD) pour un apprentissage autonome.
Si vous préferez l’apprentissage de groupe avec un prof, sur une semaine, comme pour les stages au château de Gresillon en Anjou, ou la rencontre internationale SES en Slovaquie ou dans les cours de votre association locale, proche de chez vous ou avec un cours à distance


Les associations

Le mouvement espérantiste est historiquement et encore aujourd’hui basée sur l’activité de clubs et d’associations.
L’Association Universelle d’Espéranto (Universala Esperanto-Asocio, ou UEA), créée en 1908 comme rassemblement d’espérantistes individuels, est maintenant la plus importante association internationale consacrée à l’espéranto et a des membres dans 120 pays. Une cinquantaine associations nationales et spécialisées y sont liées comme Espéranto-France. L’UEA entretient des relations avec l’ONU et l’UNESCO.
L’Organisation mondiale des jeunes espérantophones, TEJO est une organisation culturelle, éducative et politico-linguistique qui organise des rencontres, des programmes éducatifs et utilise la langue internationale espéranto. Comme l’UEA, elle a des associations membres dans une trentaine de pays. En France c’est JEFO, Espéranto-Jeunes.
Edukado@interreto (E@I), basée en Slovaquie, propose des projets éducatifs et des rencontres pour soutenir l’apprentissage interculturel et l’utilisation des langues et des techniques d’Internet.
SAT (Sennacia Asocio Tutmonda) est une association utilisant l’Esperanto pour mener des actions culturelles et sociales dans le monde. Elle a été créée en 1921 par des espérantistes politiquement engagés, participant au mouvement ouvrier. Sat-Amikaro, est l’association liée pour les pays francophones. Des associations de solidarité internationale existent aussi, comme dans notre région Esperanto plus, qui soutient les enseignants et animateurs de l’espéranto en Afrique.

La fédération internationale des cheminots espérantistes (IFEF), créée en 1909, est une des associations de professionnels les plus actives au niveau international. Mais les médecins, les scientifiques,ont aussi leur association spécialisé. Pour les profs, c’est ILEI, la Ligue internationale des enseignants d’espéranto.
Côté religions, les catholiques, les protestants, les bahaistes ont leurs associations espérantistes comme les athées. Les végétariens, les amateurs de chat et de vélo ont aussi leur association spécialisée, mais de plus en plus, les espérantophones se retrouvent autour de centres d’interêt plutôt de façon informelle sur internet, dans des groupes facebook, telegram ou via des listes google. Au niveau local ou national, l’action des associations reste important pour faire connaitre la langue, l’enseigner et faire le lien entre les néo-locuteurs et le mouvement espérantiste.


Rencontres, festivals et congrès

Les principales associations mondiales d’espéranto ont l’habitude d’organiser un congrès ou une rencontre mondiale (souvent l’été). L’UEA organise le congrès mondial UK. Les prochains auront lieu en Finlande (2019) et au Canada (2020). TEJO organise le congrès mondial des jeunes IJK, le prochain aura lieu en Slovaquie.

Parmi les autres grandes rencontres, le prochain congrès de SAT aura lieu tout près, à Barcelone. Le congrès d’ILEI (les enseignants) aura lieu en Serbie. Les cheminots aussi se rencontrent annuellement, leur prochain congrès aura lieu en Andalousie en même temps que le congrès espagnol.

Arkones est une rencontre culturelle et indépendante qui se tient chaque année dans la ville de Poznan en Pologne. KAEST tous les 2 ans, réunit les scientifiques et amateurs de sciences et technologies.L’association catalane d’espéranto organise souvent son congrès à l’automne et plus tard pour passer le nouvel an, deux possibilités s’offrent à vous en Allemagne, plus pour les jeunes JES, plus familial, NR. Et pour connaitre toutes les autres rencontres plus petites ou plus lointaines, le calendrier d’Esperanto-France et surtout la Internacia kalendaro seront des aides précieuses.


Voyager avec l’espéranto

Sur la route des  rencontres et congrès, vous pouvez participer à une caravane de BEMI, l’asso des cyclistes espérantistes. En dehors des rencontres et caravanes, vous pouvez voyager de différentes manières grâce à l’espéranto comme le montrait le Routard dans un dossier en 2012.

Vous trouverez des espérantophones prêts à vous héberger un peu partout autour du monde sur le célèbre Pasporta Servo, ancêtre des Couchsurfing et autres BeWelcome. Pas mal de voyageurs s’en sont servis pour des aventures au long cours comme Rachel et David, Maryvonne et Bruno, Rose et Cyril, Camille et Alex récemment.

Dans notre région, régulièrement sont proposés des voyages solidaires, les « Nomad’Kursoj »

comme à Madagascar en 2016.


Musique et Littérature

Pour la musique, le site vinilkosmo-mp3.com, vous permettra d’avoir un bon aperçu de production musicale indépendante en espéranto et d’acheter des disques ou de la musique en mp3. Le label Vinilkosmo, basé à Donneville, près de Toulouse, édite la majeure part de la musique en espéranto, musique qui peut aussi s’écouter en streaming grâce à un abonnement au site kiosque.divercities.eu. On peut en écouter aussi en ligne via la radio qui emet 24h/24 Muzaiko.

Pour commander des livres, la librairie en ligne de Toulouse reste un bon début, la retbutiko de FEL en Belgique est plus riche, et la plus complète, c’est celle de l’UEA à Rotterdam. Literaturo est une mine de trésors de 1898 à nos jours (textes, critiques, listes d’auteurs, de romans..). Vous trouverez aussi des revues et livres en espéranto téléchargeables gratuitement sur la E-librejo de Studio.

Une revue actuelle de grande qualité : Beletra Almanako. Pour vous motiver à lire, découvrez le projet Esperanto-Sumoo. Pour découvrir un peu plus les artistes, visitez le site de l’Akademio Literatura de Esperanto ou la artista datenbazo


Les blogs et réseaux sociaux

Ipernity fut une des premières plateformes de blogs ou « réseau social » à avoir une interface en espéranto et a été très utilisé jusqu’aux années 2000

Les gros réseaux Facebook, Instagram, What’app, Telegram, Twitter, Vkontakte, ou l’indépendant mastodont, hébergent aujourd’hui la plupart des profils et groupes d’intérêts ou géographiques. De nombreuses listes google ou Yahoo restent actives. Des sites spécialisés accueillent les contributions de blagues,de recettes végétariennes ou véganes.

Les espérantistes s’expriment en espéranto sur de nombreux blogs comme celui de notre ami catalan Karles Berga, de la suisse Mireille Grosjean ou d’un espérantiste colombien skribitaj pensoj

Le dernier réseau social en vogue, l’appli Amikumu, pour trouver des locuteurs de plus de 7000 langues à proximité ,a même été créé par des espérantistes.


S’informer en espéranto

Pour s’informer sur le monde en général, Vikipedio, la version en espéranto de la célèbre encyclopédie libre, qui compte plus de 240000 articles est une des 25 plus riches. Pour des thèmes internationaux, à lire en ligne ou en en s’abonnant à la version papier : le courrier de l’UNESCO traduit en espéranto depuis 2017, la revue espérantiste Monato ou la revue de TEJO, Kontakto.
Pour des infos plus espérantistes, La Ondo de Esperanto ou Libera Folio. Pour des infos indépendantes ou de mouvements sociaux, on conseille le site Neniam milito inter ni, et les articles traduits , par des toulousains entre autres, du Monde diplomatique en espéranto ou de Global Voices.
Moins indépendant mais avec des moyens, Ĉina Interreta Informa Centro, propose des articles intéressants et des reportages vidéos. Des articles variés sont à lire à écouter aussi sur Esperanta retradio, et à réécouter aussi les archives de Radio Verda. Signalons enfin le portail actuel d’information en langue internationale espéranto Novaĵoj.


>> L’espéranto, qu’es aquò ?

>> Pourquoi l’espéranto ? (Cinq raisons d’apprendre et de soutenir l’espéranto)

>> Ils parlent de l’espéranto (Quelques citations de personalités)