Esperanto Midi-Pyrénées
menu occitan menu esperanto
Vous êtes ici >> Accueil/Emissions de Radio/Esperanto-Magazino du 05 novembre

Esperanto-Magazino du 05 novembre

06/11/2012 - Lu 683 fois

Avec Marion, Christropher, Rikardo et Fred

Résumé des évènements passés et à venir autour de l'espéranto sur Toulouse.

Le cours : Le texte du cours - Leçon 4

Rikardo-Press :

  • Projets philanthropiques en espéranto (Merci Esperanto-Aktiv’, bulletin d’info d’Espéranto-France.) Quelques exemples : Fondation Espero. La Fondation Espero de Universala Esperanto-Asocio (l’Association Universelle d’Espéranto) travaille sur trois axes différents : la solidarité ; la langue de la paix ; et des écoles pour l’évolution. Bona Espero. Au Brésil, Bona Espero est un centre communautaire qui permet à plusieurs dizaines d’enfants d’être scolarisés. Tremblement de terre à Hukusima. À la suite de la catastrophe naturelle qui a eu lieu dans son pays, Hori Yasuo a entrepris une tournée de conférences à travers le monde, au cours de laquelle il présentait la culture japonaise ainsi que les conséquences du tremblement de terre survenu dans son pays. Esperantic Studies Foundation. Cette fondation, qui a été créée aux États-Unis en 1968, s’est principalement occupée de financer des projets d’enseignement ou de recherche liés à l’espéranto. Ces dernières années, elle a été un pilier important dans la réalisation de la plate-forme d’enseignement Lernu.Net, qui regroupe aujourd’hui plus de 100 000 élèves à travers le monde. Pour fêter le franchissement de ce cap des 100 000 élèves, l’équipe de Lernu a lancé un « kampanjo » (un appel aux dons) dans le but de récolter 100 000 euros avant la fin de l’année 2012. On doit également à la fondation le soutien au site Edukado.Net, qui met à disposition gratuitement des milliers de documents pédagogiques à l’intention des personnes qui enseignent l’espéranto.  La fondation japonaise Cigno, ce qui signifie un cygne, l’oiseau, remet tout les ans un prix à l’association espérantiste qui a le mieux œuvré pour la diffusion de l’espéranto. 
  • L’espéranto – langue pont : Les espérantistes aiment beaucoup comparer l’espéranto avec un pont : un pont entre les langues, les cultures, les gens. Et pour une fois, l’espéranto devient véritablement un pont : le Most Esperanto, c’est-à-dire « Pont Espéranto », à Bydgoszcz en Pologne, à l’occasion du 125e anniversaire de la Langue Internationale.
  • Espéranto-Languedoc-Rousillon : Nous ici en Midi-Pyrénées venons de créer notre nouveau site, Esperanto-Midi-Pyrenees, pour satisfaire aux besoins toujours croissants de nos activités. Nos amis de la Fédération Espéranto-Languedoc-Roussillon ne pouvaient pas rester en arrière, donc eux aussi viennent de mettre le point sur leur nouveau site, Esperanto-Languedoc-Roussillon. L’un des intérêts principaux de ce site est la possibilité de lire leur bulletin trimestriel, Sudfrancia Stelo. Ils ont commencé par les numéros les plus récents, de 2009 à 2012, mais aussi par les plus anciens, de 1961 à 1964. Petit à petit ils vont compléter toute la collection.
  • Chose « promise », chose due : Je sais que j’en parle souvent – je fais de la publicité clandestine ! Mais l’édition musicale Vinilkosmo vient de sortir le premier album dans le cadre de sa nouvelle « campagne de promesses », où chaque amateur de la musique en espéranto choisie les albums qui ne sont encore en projet ; mais si assez de gens promissent de les acheter, ils sortiront sûrement. Et le premier album vient d’arriver – il s’agit de Okcitanio, le premier album en espéranto du célèbre chanteur occitan Patric. Vous pouvez l’acheter en ligne dans le service de ventes de Vinilkosmo, et en même temps écouter un court extrait. Vous pouvez aussi le télécharger en MP3, en OGG, et à partir du 12 novembre aussi en format FLAC haute-qualité. Ou bien, si vous voulez l’acheter directement du producteur, venez au « Show-Case » de Zhou-Mack dimanche après-midi prochain, le 11 novembre, à la salle de la Chapelle, rue Daniel-Casanova, à partir de 14h. Le prochain disque à sortir fin novembre est le nouvel album du groupe suédois La Perdita Generacio avec leur rock engagé et poétique. Le titre de l’album est Ĉiamen plu, que je traduis par « Toujours vers toujours ». Vous pouvez voir toute la liste des projets pour les deux années à venir… et même en cocher quelques-uns pour aider le développement de la musique moderne en espéranto.

Musique :

  • Kapriol, tosto
  • Martin kaj la Talpoj, Vivo duras sed vi molas
  • Reverie, Silko Vojo
  • Ĵak Le Puil, Lili
  • Afrika Kompilo : Konga espero Afrika interludo - Jomo kaj Majoma Afriko ne estas vendenda (Avec Jomo qui chante en Occitan et pas en Lingala!)
  • Espo Despo Agento oranĝa

 

Téléchargez l'émission ou la rubrique :

esperanto-magazino05-05nov12 Téléchargé 378 fois (format mp3 - poids : 10404 Ko)

esperanto-kurso04-05nov12 Téléchargé 405 fois (format mp3 - poids : 1560 Ko)