Esperanto Midi-Pyrénées
menu occitan menu esperanto
Vous êtes ici >> Accueil/La librairie/Musique CD/Bosniumas


Agrandir l'image :  Bosniumas
Agrandir l'image :  Bosniumas

Bosniumas

Espo Despo

Vinilkosmo / Espo Despo © 2016

KD 12 titoloj - 48:14 mn

VKKD129 - Copenhague/Sarajevo (Danemark/Bosnie)

Prix : 16.00 EUR TTC
Etat du stock : 1 article(s)

Ajouter au panier

Déjà présent dans nos rayons depuis l'année 2009 avec l'album Esperante (vkkd72), le groupe 'Espo Despo', nous avait habitués à un style plutôt folk-rock, pop et teinté de worldmusic assez reconnaissable, dansant et réjouissant à souhait.

L'expérience insolite auquel le groupe se livre avec ce nouvel album est d'autant plus surprenant qu'il est le fruit d'une démarche loin de son cheminement habituel et suivi d'un panel de musiciens d'horizons et pays multiples. L'Argentin Alejandro Cossabela, Flávio Fonseca du Brésil, le parisien Gijom Armide, Patrik Austin de Finlande et d'autres invités encore partagent surtout la maîtrise de l'espéranto chanté, ont su apporter chacun leur part d'expertise et déployer l'enthousiasme nécessaire à la réalisation de ce projet malgré leurs directions musicales parfois très éloignées.

C'est une sensibilité partagée pour une musique et une culture curieusement assez peu représentées et plus ou moins lointaines de celles des différents participants, qui en font l'originalité. Il s'agit, en effet de musique traditionnelle bosniaque (sevdalinka) dont la richesse n'a d'égal que son peu de reconnaissance à grande échelle. L'occasion de lui en offrir une, motive les troupes déjà aguerries à l'exercice de la diffusion hors normes depuis bien des années!

Cet album n'aurait probablement jamais vu le jour si Amir Hadziahmetovic, guitariste et chanteur d'Espo Despo, n'avait pas été présenté en 2006 à Branko Miljko, un espérantiste aveugle de Sarajevo. Ayant appris qu'Amir était musicien, Branko lui a fait confiance avec vingt de ses traductions en espéranto de sevdalinkas bosniaques. Branko est malheureusement décédé peu de temps après, mais la nécessité d'utiliser ses traductions en les fusionnant avec des mélodies anciennes de plusieurs siècles, un peu remaniées pour les oreilles de notre temps, lui aura survécu et rendu hommage.

Les paroles des sevdalinkas sont du registre de la ballade, brodant généralement sur les thèmes de l'amour et de l'amour malheureux. Mustafa "Muce" Cengic, ingénieur du son et producteur renommé pour ses solutions d'arrangements équilibrées et créatives, a donné une dimension étonnante à la musique qui accompagne ces paroles. Le mastering et le traitement du son final revient à Triboulet du Studio de la Trappe pour un résultat très soigné et précis.

Autant dire que cet album est au moins incontournable et tout à fait unique dans son genre... pour le moment...